Un centre de formation populaire en Outaouais!?!

Qu’est-ce que ça mange en hiver ?

Le centre de formation populaire comprendra deux volets : soit un centre de formation pour les organismes communautaires et un laboratoire populaire.

  1. Le volet dédié aux organismes communautaires cherchera à stimuler l’innovation et la concertation ainsi qu’à développer les capacités organisationnelles des organismes. Renforcer les pratiques d’ACA (Action Communautaire Autonome) des organisations sera au cœur de ce ce volet. On parle ici de renforcer les pratiques qui soutiennent une vie associative et démocratique ainsi que l’utilisation d’une approche globale pour résoudre des enjeux sociaux, dans une perspective qui vise la transformation sociale.

Depuis quelques années, l’idée d’un centre de formation populaire a inspiré la TROCAO et plusieurs acteurs du milieu communautaire en Outaouais. En collaboration avec divers partenaires, la TROCAO a donc décidé d’aller de l’avant et d’être porteuse de ce projet.

  1. Pour ce qui est du laboratoire populaire, il visera principalement à offrir une formation sensible aux besoins des travailleurs.euses du communautaire et des personnes engagées contre l’exclusion sociale et à la pauvreté. Il accompagnera aussi les organisations qui cherchent à mettre la participation des citoyens, vivant dans des communautés vulnérables ou qui sont marginalisées, au centre de leur démarche. 

Se voulant un projet dynamique et inclusif, qui se veut POUR, AVEC ET PAR les personnes vulnérables et des organisations travaillant avec celles-ci, la prochaine étape de ce projet sera d’aller à la rencontre de personnes, des organismes et des regroupements de la région afin de pouvoir co-construire avec eux ce projet novateur!

En partenariat avec  les Alliances pour la  solidarité et le  ministère du  Travail, de l’Emploi et  de la Solidarité  sociale