Prochain budget québécois : important rehaussement réclamé au ministre des Finances

POUR DIFFUSION IMMEDIATE

Prochain budget québécois : important rehaussement réclamé au ministre des Finances

Gatineau, le 7 février 2017 — Ce mardi 7 février 2017, des organismes communautaires autonomes ont mené une journée d’action nationale en simultané à Montréal et à Québec afin de revendiquer haut et fort un rehaussement important du financement à la mission des organismes communautaires autonomes. Ils réclament non seulement les ressources requises pour accomplir leur mission, mais aussi la fin des compressions dans les services publics et les programmes sociaux. Le ministre des Finances Carlos J. Leitão a été directement interpellé depuis deux semaines, grâce à une campagne de sensibilisation aux enjeux vécus actuellement par la population intitulée « Leitão : nos vies ce n’est pas un jeu ».

Aujourd’hui, beaucoup de personnes étaient présentes dans les espaces publics pour parler avec la population et augmenter la pression sur le ministre des Finances. Celui-ci a également reçu de nombreuses cartes postales, messages Facebook, des gazouillis et des courriels pour lui expliquer l’importance de l’action des organismes.

Lors de la précédente mobilisation de la campagne Engagez-vous pour le communautaire, les 7, 8 et 9 novembre dernier, l’ensemble des partis politiques présents à l’Assemblée nationale ont unanimement adopté une motion demandant au Gouvernement du Québec de rehausser le financement des organismes communautaires autonomes. Compte tenu de cet engagement moral pris par les éluEs, les attentes sont effectivement plus grandes pour qu’enfin les organismes reçoivent une majoration substantielle de leurs subventions, celle-ci réclamée depuis trop longtemps.

Les 4 000 organismes du Québec oeuvrant dans les différents secteurs de l’action communautaire autonome réclament une majoration de 475 millions de dollars. Cette somme permettra aux organismes de jouer pleinement leur rôle d’agent de transformation sociale, de soutien aux communautés, de lieux démocratiques et de réponses aux besoins exprimés par la population. Le gouvernement et ses ministres mentionnent fréquemment qu’ils reconnaissent l’action bénéfique des organismes communautaires autonomes. Aujourd’hui, l’attente n’est plus de recevoir des encouragements à poursuivre le bon travail. Il est temps d’investir financièrement pour mettre fin au sous-financement chronique vécu par les organismes de notre région et de partout au Québec. De plus, la population paie le prix de la réduction des budgets, du manque d’accès aux services et aux programmes sociaux et de la privatisation des services publics. Les mesures d’austérité budgétaire et le désengagement de l’État fragilisent la population et accentuent les inégalités sociales et économiques.

Les organismes communautaires autonomes de l’Outaouais et de partout au Québec demandent donc à toutes les élues et tous les élus québécois de s’engager à créer un véritable changement social et économique en soutenant le mouvement d’action communautaire autonome adéquatement. Le gouvernement a les moyens et peut permettre aux citoyennes et aux citoyens de contribuer pleinement au développement des communautés, simplement en arrêtant de faire la sourde oreille et en appliquant un rehaussement dans le filet social québécois qui comprend les services publics, les différents programmes sociaux et les organismes communautaires autonomes. Ce sera bénéfique à toutes et à tous. Le budget 2017-2018 du Québec est le moment pour répondre aux attentes de la population et des organismes communautaires autonomes.

— 30 —

La campagne Engagez-vous pour le communautaire est réalisé en collaboration par 14 regroupements nationaux et est menée par de nombreux organismes partout au Québec. Cette mobilisation unitaire est historique. Elle représente pour la première fois plus de 4000 organismes d’action communautaire autonome qui revendiquent :

-Le rehaussement significatif du financement à la mission globale des 4000 organismes communautaires autonomes et l’indexation des subventions à la mission globale.

-Le respect de la Politique de reconnaissance de l’action communautaire.

-La reconnaissance de l’action communautaire autonome comme moteur de progrès social.

-La fin des compressions dans les services publics et les programmes sociaux.

Mots-clics :
#EngagezvousACA #Outaouais #Gatineau #polqc

Source :
Cindy Jalbert
Directrice générale
Table régionale des organismes communautaires autonomes de l’Outaouais (TROCAO)
819-635-2442 (Cellulaire)

PDF: Communiqué de presse – Leitao nos vies cest pas un jeu – ENGAGEZ-VOUS POUR LE COMMUNAUTAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *